Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Formé à l'atelier de gravure de l'école d'arts plastiques d'Angoulême.J'ai participé à des expositions collectives à Cognac, Angoulême, Chamalières (triennale mondiale de l'estampe et de la gravure en 2006), Amiens. Ce blog vous permet de voir mes œuvres anciennes ou récentes. Si vous souhaitez en acquérir une, n'hésitez pas à me contacter. Vous pouvez également en retrouver sur le site : http://www.artquid.com/seller/jamesbillerot/billerot-james.html

20 Mar

Maritorne

Publié par James Billerot  - Catégories :  #Gravures

Cette grande estampe réalisée en 2008 sur plaque de zinc de 30 cm X 30 cm à l'eau forte, l'aquatinte et à la pointe sècheElle a été imprimée sur papier d'arches. Cette estampe est en vente.

 

Maritorne

Elle représente Maritorne, Don Quichotte, Rossinante (l'étalon décharné du chevalier à la triste figure), Sancho Pança et son âne. Tous les mâles y sont bousculés par une femme monstrueuse. On peut y trouver des fragments freudiens. Il vaut mieux y chercher l'amour du livre de Cervantès.

Maritorne est servante dans l'auberge qui héberge Don Quichotte et Sancho Pança. Elle est aussi laide de corps que de visage. Elle est peu farouche et remporte de nombreux succès auprès d'âniers moins sensibles à son dos voûté et à son haleine fleurant l'ail qu'aux caresses dont elle n'est pas avare. Don Quichotte la voit ainsi : "Elle portait aux bras des espèces de bracelets en boules de verre qui lui parurent avoir le reflet des perles orientales ; ses cheveux, qui tiraient un peu sur la nature et la couleur du crin, il les prit pour des tresses d’or fin d’Arabie, dont l’éclat obscurcissait celui du soleil, et son haleine, qui sentait assurément la salade à l’ail marinée de la veille, lui parut répandre une odeur suave et parfumée. Finalement, il se la peignit dans son imagination avec les mêmes charmes et les mêmes atours que cette autre princesse qu’il avait lu dans ses livres être venue visiter de nuit le chevalier blessé, vaincue par l’amour dont elle s’était éprise".

Il se fait alors entreprenant. Maritorne ne veut pas de lui. Elle se débat. Il y a bataille. L'aubergiste intervient. Maritorne a peur et trouve refuge dans le lit de Sancho Pança. L'ami de Maritorne, un ânier, l'y découvre. La confusion est à son comble et tout le monde est à moitié nu. Au bout du compte, Maritorne sort de cette histoire avec quelques coups, Don Quichotte reste fidèle à sa Dulcinée et Sancho n'a rien gagné de l'aventure.

Commenter cet article

À propos

Formé à l'atelier de gravure de l'école d'arts plastiques d'Angoulême.J'ai participé à des expositions collectives à Cognac, Angoulême, Chamalières (triennale mondiale de l'estampe et de la gravure en 2006), Amiens. Ce blog vous permet de voir mes œuvres anciennes ou récentes. Si vous souhaitez en acquérir une, n'hésitez pas à me contacter. Vous pouvez également en retrouver sur le site : http://www.artquid.com/seller/jamesbillerot/billerot-james.html